English (United Kingdom)French (Fr)Español(Spanish Formal International)Japanese(JP)简体中文(中国)Italian - ItalyRomână (România)Deutsch (DE-CH-AT)GreekRussian (CIS)Bulgarian (Български)Polish (Poland)Português (Brasil)Nederlands - nl-NLSvenska (Sverige)Čeština (Česká republika)Danish(DK)Vietnamese-VNMagyar (Hungarian)Slovenčina (Slovenská republika)Korean(Republic of Korea))Norsk bokmål (Norway)CatalanМакедонски (Macedonian)

Number of Visitor Pageloads:

tumblr analytics

 

donate

Please consider making a donation today. Your support empowers us to keep doing what we are doing: raising the vibrational level of the planet.

 

Inelia Benz

Christmas tree

Le mois de décembre apporte souvent l’impression d’être seul(e), une impression de mélancolie, chez l’adulte et chez quelques enfants, une impression de perdre ou, de manquer de quelque chose.

Les médias et la société perpétuent ces sentiments.

On a aussi des sentiments de vouloir partager, donner ; on ressent de la compassion envers ceux qui sont moins "chanceux" que nous en ce temps des "Fêtes de fin d’année".

Au Nord, le solstice d’hiver/d’été (selon l’endroit ou vous êtes situé dans le monde) est chargé du potentiel de l’énergie dormante de Gaia, alors qu’il y a plénitude d’énergie au Sud.

Comment réagir ?

 

Toute ma vie, j’ai eu des mois de décembre remplis de joie et de partage ainsi que d’autres mois alors que ma famille n’avait pas de nourriture à manger. Moi aussi, j’ai ressenti la perte de ne pouvoir partager ce temps des Fêtes avec ceux qui ont quitté leur corps, ou avec ceux qui ont disparu dans le monde et dont on a plus entendu parler.

Si nous sommes en contact avec l’énergie de notre région géographique, si ce temps de l’année n’avait pas été détourné par les médias, par la commercialisation et les religions, ce serait simplement un temps pour célébrer les cadeaux des fêtes. Ou ce ne le serait pas.

Se sentir seul(e) est un acte de séparation. Le ressenti de tristesse face à l’absence de l’autre à nos côtés est quelque chose de naturel pour l’espèce humaine. Nos corps ont besoin de contact humain ; notre être aussi.

Notre être. Notre essence d’expression singulière consciente, en tant que membre de la race humaine, est coupée des autres humains de même que de la Source. Ceci n’est PAS un état naturel pour nous. Au fur et à mesure qu’on augmente notre niveau de vibration, nous commençons à se sentir de moins en moins seul(e), moins coupés, moins dépendants de ces petits moments de contact humain ; nous sommes plus aptes à étreindre le Collectif humain en entier.

Un des outils employés pour nous séparer des autres est le langage. Le langage verbal et écrit n’est pas naturel pour l’espèce humaine. Ces mots que vous lisez en ce moment, ne sont pas notre forme naturelle de communication. Ils nous séparent ; ils séparent l’énergie et les idées. Mais pour l’instant, c’est la seule façon de communiquer des idées complexes via les moyens d’expression auxquels nous avons accès.

Toutefois, il est possible d’aller au-delà de cette forme de séparation. Vingt minutes par jour, au minimum, une méditation silencieuse est un outil très, très puissant qui nous transporte au-delà du "langage" et nous mène dans la forme de communication qui nous est naturelle. Une connexion directe avec la Source, avec les nôtres, et avec les espèces qui nous sont reliées.

« Mais, je ne peux pas méditer ! », pourraient crier quelques-uns d’entre nous. Pas tellement. Si tel est le cas, faites l’exercice du "coupe-feu" ; l'exercice se trouve à la section des outils de ce site. Egalement, l’exercice de traitement de la peur. La plupart du temps, l’incapacité à faire le silence dans notre esprit provient uniquement de la peur. Et comme le disait Yoda, dans le film "La guerre des Étoiles" : « Non ! N’essaies pas. Fais-le. Ou, tu ne le fais. Essayer n’existe pas ».

En fin de compte, c’est très simple. Veut-on aller au-delà de ce paradigme de la séparation, ou non ? Il n’y pas de bonne ni de mauvaise réponse ; chacune est aussi valable et honorable que l’autre sur le sentier de l’évolution. Elles ne sont simplement plus compatibles.

Donc, lorsqu’on se sent seul(e), on regarde ce ressenti. On ne le juge pas. On ne l’analyse pas. On ne tente pas de le supprimer ou de s’en départir. On le regarde et on accueille l’émotion ; on le laisse se développer ; on ressent de la gratitude ; on lui envoie amour et lumière, et on l’étreint en le remettant dans l’Unicité … on le libère.

Traduit par Jacqueline pour ascension101.com

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Love, Sex and Soulmates

love, sex and relationships- "falling" in love
- does a soul have sex?
- gender as opposed to sex
- the urge to find the one

Love, Sex and Soulmates in the New Paradigm

More Details

Interview with An Alien

Ascension and Awakening eBook

Read More

Donate

If you wish to support the work of Inelia Benz you can do so by making a donation. Your funds will empower all the free information and content that is available now on the website. Thank you!

Make a donation

Process your Fears

Fear is the emotion that keeps you back, that has the most lowering effect on vibrational level. Fear can remain as a back thought when you do your meditations or visualizations. Suppressing this emotion is not helpful, but you can process it and release it from your body. The transcript of the exercise is freely available.

Order now

Articles Index

Étendre / Replier

Recevoir le cours en ligne "Ascension101"

Détails >

Ascension Bulletin-nouvelles: